De la Terre cuite au Bronze

Le matériau de départ que j'utilise pour réaliser une statue est l’Argile, pâte molle et humide aussi appelé Glaise. Je choisis en particulier en ce moment du Grès chamotté qui cuit entre 1000 et 1300 °C. La statue ne doit pas contenir de bulle d’air et ne doit pas non plus s’affaisser. 

La terre cuite peut rester telle quelle, peut être patinée avec des pigments de couleur ou servir d'original pour une sculpture en Bronze. 

Pour une sculpture en Bronze, après avoir fait intervenir un mouleur pour la fabrication d'un moule en plâtre, le Fondeur réalise une empreinte en cire. J'interviens pour retoucher cette cire, avec un instrument fin chauffé à la chandelle pour qu'elle soit conforme à la future statue en Bronze. Le fondeur recouvre le moule d'un mélange à base d'argile, le fait cuire ce qui fait fondre la cire, puis coule l'alliage de bronze. Il ne reste plus qu'à briser le moule perdu de terre cuite pour voir apparaître l'objet.  Ensuite, je travaille avec le  Fondeur pour la réalisation de la patine du Bronze avec du nitrate de cuivre et de fer, par application de la méthode traditionnelle au chalumeau de la patine par oxydation. 

 

Les tirages de bronzes originaux sont limités à 12 exemplaires, 8 numérotés de 1/8 à 8/8 puis de EA I/IV à EA IV/IV. EA étant l'abréviation d'Epreuve d'Artiste. L'occasion de pouvoir revisiter chaque patine en fonction des goûts des acquéreurs. 

La technique du Bronze qui existe depuis au moins le IIIè millénaire avant J.-C. est un matériau noble qui sublime la Terre cuite, lui donne une nouvelle dimension pleine de nouvelles nuances et surtout une nouvelle vie pérenne. Le Bronze est un matériau "vivant".

 

 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now